Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 20 juin 2012 par RFI

En Côte d'Ivoire, le Congrès panafricain des jeunes et des patriotes, le Cojep, fondé par Charles Blé Goudé, se plaint d'être harcelé par le pouvoir. Depuis l'exil de son fondateur l'an dernier à la fin de la crise post-électorale, le mouvement est dirigé par un président par intérim, Martial Yavo. Or, celui-ci a été enlevé mercredi 13 juin 2012 et emmené dans un camp militaire d'Abidjan. Depuis, aucun membre du Cojep ou de sa famille ne l'a vu. Les responsables du groupe ont tenté d'expliquer, mardi 19 juin à la presse, les raisons de la mise à l'isolement de Martial Yavo.

Martial a été enlevé en plein jour par des hommes armés. Selon des responsables du Cojep, il a été emmené dans le camp de la police militaire. Cet enlèvement est intervenu dans un contexte où les autorités ivoiriennes venaient d'annoncer avoir déjoué, trois mois plus tôt, une tentative de coup d'Etat, et au moment où le Cojep venait d'annoncer la tenue d'un congrès prévu pour début août. ... suite de l'article sur RFI


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur