Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 15 juin 2012 par Banque Mondiale

Des journaux ivoiriens, pendant plusieurs jours, ont annoncé un voyage du président de la Commission Dialogue Vérité Réconciliation, Charles Konan Banny, à La Haye. But de ce voyage ? Discuter avec l'ancien président ivoirien incarcéré à la Cour pénale internationale, sur les voies de réussite du processus de réconciliation. Des journaux pro-Gbagbo ont même écrit que Banny avait fini par réaliser que sans Gbagbo, il est impossible de réaliser quelque réconciliation que ce soit en Côte D'Ivoire. Tête à tête à La Haye, ce que Banny va proposer à Gbagbo , avait joyeusement titré Notre Voie dans son édition du 12 juin. Mais ce 12 juin, de Banny à la Cpi, point. Que s'est-il passé ? C'est que Banny n'a jamais prévu d'aller voir Gbagbo à La Haye et qu'il n'a pas bougé de son domicile le jour même où on l'annonçait du côté de La Haye. C'est logique. Si Banny n'a pas trouvé le temps, pendant 10 mois, d'aller voir Gbagbo à Korhogo en territoire ivoirien, ce n'est pas à la Cpi qu'il pourra aller le voir.

D.S.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur