Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 23 mars 2012 par Notre Voie

Cet après- midi (15HGMT), l'Académie de football Amadou Diallo de Djékanou affronte la JSM Bejaia. C'est le Stade de l'unité maghrébine qui accueille cette manche aller des 16èmes de finale de la Ligue des champions. Après avoir écarté les Diables noirs du Congo au tour préliminaire, le représentant ivoirien veut continuer son aventure.

Les poulains d'Amani Yao César Lambert sont donc en Algérie pour réaliser le meilleur résultat possible qui les mettrait en position de force avant le retour à Abidjan. Bien qu'à la peine en championnat, l'AFAD n'est pas dépourvu de moyens physiques et techniques pour parvenir à ses fins. Le coach Amani peut en effet compter sur des garçons comme Tahourou Clovis, Adou Dago Blaise, Mansou Kouakou Amoro, Bakayoko Ibrahima, Coulibaly Sanga Topio, Allègne Bobley Anderson, Moukoro Cheick, Zakri Yannick et autres.

Contre les Congolais, bien que réduits à neuf, les académiciens de Djèkanou avaient montré à Pointe noire qu'ils avaient suffisamment de mental pour résister, voire triompher de l'adversité. Contre les Algériens de la JSM Bejaia, ils devront montrer du caractère et jouer leur football tout en technique.

Dimanche, au stade de l'académie militaire du Caire, l'Africa ne sera certainement pas en villégiature face au Zamalek, un club qui a mis plusieurs fois l'Afrique à ses pieds. Mais qui n'est plus cet ogre tant redouté sur le continent, au même titre que son grand rival cairote, le National Al Ahly. Pour autant, les Zamalkaouis ne sont pas quantité négligeable car ils comptent dans leurs rangs des joueurs de qualité dont Amr Zaki et le fantasque Mohamed Hamed Mido.

L'arrière- garde vert et rouge devra particulièrement se méfier de ses véloces attaquants.

Dans le camp aiglon l'on est prêt pour le combat au pied des pyramides. En tout cas, Coulibaly Dalla, Olié Koffi Kan, N'gouan Ruffin,N'goran Kouassi Nicaise, Kouamé Désiré Magloire et leurs coéquipiers ne se comporteront pas en victimes résignées dans la capitaine égyptienne ce dimanche. Ils entendent crânement jouer leurs chances. A Toto Nobile de leur donner la formule la plus adéquate possible pour qu'ils neutralisent le Zamalek.
Tout comme l'AFAD, l'Africa veut gagner pour se rassurer avant la bataille d'Abidjan.

Roger Okou Vabé
rogerokou@yahoo.fr


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur