Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 8 mars 2012 par Le Patriote

La Commission Electorale Indépendante porte à la connaissance de la Communauté Nationale et Internationale que le Conseil Constitutionnel vient de l'informer de ce que, dans le cadre du contentieux électoral ouvert suite aux élections législatives partielles du 26 février dernier, deux (02) requêtes en annulation du scrutin dans les circonscriptions électorales de GRAND LAHOU et de LOGOUALE lui étaient parvenus.

Que la Haute Juridiction, déclarant lesdites requêtes mal fondées, a confirmé les résultats proclamés le 28 février 2012 par la Commission Electorale Indépendante.

La Commission Electorale Indépendante félicite le Conseil Constitutionnel pour le travail abattu ainsi que pour la remarquable célérité dont il a fait preuve.

Au total, sur 255 sièges de députés, ce sont 253 qui sont aujourd'hui pourvus.
Suite à ces résultats, la Commission Electorale Indépendante a reçu diverses correspondances émanant d'élus, de partis ou groupements politiques faisant état d'allégeances de députés issus soit du rang des Indépendants soit de celui du RHDP.

Au vu de ces correspondances, ainsi que de l'ensemble des résultats enregistrés tant après le scrutin du 11 décembre 2011 que celui du 26 février 2012, la Commission Electorale Indépendante est ainsi en mesure de dresser le tableau statistique des élus par partis ou groupements politiques à l'Assemblée Nationale, lequel se présente comme suit :

Rassemblement Des Républicains (RDR) : 138 sièges, soit 54,54%

Parti Démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) : 86 sièges, soit 34%

Candidats indépendants : 17 sièges, soit 6,72%

Union pour la Démocratie et la Paix (UDPCI) : 08 sièges, soit 3,16%

Mouvement des Forces d'Avenir (MFA) : 03 sièges, soit 1,18%

Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI) : 01 siège, soit 0,40%

Je voudrais rappeler que la Commission Electorale Indépendante a procédé à cette
répartition statistique en tenant compte non seulement des parrainages effectués lors de l'enregistrement des candidatures, mais aussi et surtout des ralliements survenus après les scrutins.

Bien évidement, certains responsables de partis politiques nous ont fait savoir qu'ils sont en pourparlers avec des élus issus du rang des indépendants, en vue de leur ralliement à leurs formations politiques.

La Commission Electorale Indépendante réitère ses félicitations aux nouveaux députés.
Elle transmet dès ce jour à la nouvelle Assemblée Nationale la liste exhaustive des élus ainsi que les statistiques ci-dessus annoncés.

Je vous remercie.

Youssouf BAKAYOKO
Président de la CEI


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur