Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 20 fevrier 2012 par L'intelligent d'Abidjan

Les législatives partielles auront lieu le dimanche 26 février prochain, selon le calendrier proposé par la Commission électorale indépendante et validé par le Gouvernement ivoirien. Mais, avant cette date, 13 des 66 candidats en lice ont décidé de ne pas se présenter.

La campagne électorale pour les législatives partielles s'est ouverte depuis le samedi 18 février à minuit, sans 13 candidats. Dans la circonscription électorale 028 (Bouko et Bouna, communes et sous-préfectures), Hien Philippe (Indépendant) et Kambiré Célestin (Indépendant) ont retiré leurs candidatures. A Dahiri, Fresco et Gbagbam, communes et sous-préfectures, Diarrassouba Moussa (RDR) et N'guessan Koffi Jérôme (Indépendant) ne sont plus en lice pour la circonscription électorale 066. Diallo Ticouaï Vincent (CRI) et Bozi Diei Antoine (Indépendant), ne brigueront plus le poste de député de la circonscription électorale 092, regroupant Kouibly, Nidrou, Ouyably-Gnondrou et Totrodrou, communes et sous-préfectures, tout comme Djè Bi N'guessan (PDCI) et Bakayoko Siaka Mohamed (Indépendant), dans la circonscription électorale 135 comprenant Bonon et Zaguiéta, communes et sous-préfectures. Au Nord de la Côte d'Ivoire, la circonscription électorale 163 (Boron, Dikodougou et Guiembé, communes et sous-préfectures a également enregistré le retrait de trois candidats indépendants. Il s'agit de Kattion Ouattara, Bamba Ouagnimé et Soro Dokologo Apollinaire. Dans la circonscription électorale 190, Biankouma, Blapleu, Kpata et Santa, communes et sous-préfectures, Diomandé Moussa (RDR) et Singo Kla (Indépendant) ont préféré se mettre à l'écart des joutes électorales. Le constat, c'est que sur les 13 candidats ayant retiré leurs candidatures à la CEI, 9 sont indépendants.

Olivier Dion


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur