Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 17 fevrier 2012 par Le Nouveau Réveil

ô rage, ô désespoir, ô mauvaise foi ennemie, aurait-on pu crier pour imiter Don Diègue, après avoir entendu les complaintes mélancoliques du président sortant de la Jpdci. "L'enfer ce n'est pas moi, c'est l'autre, c'est sûrement Denis Kah Zion et "Le Nouveau Réveil" qui ont organisé cette cabale honteuse contre ma modeste personne. Ils veulent ma peau, ils veulent m'opposer à Bédié que j'aime tant. Qui, dans ce pays peut mesurer la profondeur des liens qui m'unissent à Bédié ? Je n'ai jamais trahi Bédié et je ne le trahirai jamais". Serment d'un naufragé politique qui cherche une bouée de sauvetage. Voilà en substance la ligne de défense de KKB qui était face à la presse hier pour s'expliquer sur ses frasques de ces dernières semaines au sein du Pdci.

Malheureusement, au-delà des accusations faciles, celui-ci s'est montré incapable de justifier ses vives critiques contre Bédié et le Pdci. Il a même osé dire qu'il n'a jamais demandé la tenue d'un congrès pour tirer les leçons des échecs. Sérieusement Le complot a été dénoncé avec vigueur et il a échoué. Aujourd'hui, il faut trouver des boucs émissaires. Et KKb ne s'est point gêné pour indexer "Le Nouveau Réveil", ce journal qui a tant noirci ses pages pour lui au point de susciter des jaloux au sein de la jeunesse du Pdci et même au-delà. Pendant de longues années, "Le Nouveau Réveil" s'est plié en quatre pour KKB. Lui et ses collaborateurs peuvent en témoigner. Souvent, sans demander de reportage, il suffisait d'un coup de fil à 23 heures et un journaliste et un photographe étaient mis à sa disposition pour un reportage le lendemain à 8 heures. Et c'était ainsi, pour toutes les missions de KKB à l'intérieur du pays. Faut-il le rappeler que pour avoir été de tous les combats aux côtés de KKB, "Le Nouveau Réveil" qui est aujourd'hui jeté en pâture par ce même KKB, a été trainé devant la Brigade des recherches, traduit en procès pour avoir rapporté des propos tenus par le président sortant de la Jpdci lors d'un meeting à Dimbokro le 15 décembre 2007? KKB peut-il compter le nombre de fois que "Le Nouveau Réveil" lui a ouvert ses colonnes pour des interviews ou des reportages ? Il est vrai que le domaine politique n'est pas le lieu où la reconnaissance est la vertu la mieux partagée, mais tout de même. Pendant 60 minutes, il a osé lapider Denis Kah Zion et "Le Nouveau Réveil", en public. Il se réjouit de son parcours et de sa lutte héroïque ( ! ?) aux côtés de Bédié dans un contexte politique souvent austère sans avoir l'honnêteté intellectuelle de relever le rôle et les risques que "Le Nouveau Réveil" a été amené à prendre pour porter haut ce combat. Peut-on se réclamer le plus fidèle des Bédiéistes et ramer à contre-courant de ce que décide M. Bédié pour la bonne marche du Pdci ?

La ligne du Nouveau Réveil

Journal sérieux, journal de choix, "Le Nouveau Réveil" ne se mettra jamais du côté des aventuriers de tout poil. C'est pourquoi, quand nous avons relevé des sons contraires aux directives du président du parti, nous avons immédiatement interpellé KKB. En lui disant amicalement qu'il avait déraillé et qu'il fallait qu'il fasse attention à ses déclarations publiques. Mais le président sortant de la Jpdci qui se plait à raconter en privé qu'il était dans un combat, ne s'est pas arrêté là. Il a continué à creuser et à placer d'autres explosifs sous le baobab, à exiger un congrès du Pdci. Que ne fut pas sa colère quand Ayeri Simone, l'une de ses vice-présidents, a eu le malheur de lui répondre en disant que ce congrès n'était pas opportun ? Entre "Le Nouveau Réveil" et M. Kouadio Konan Bertin (KKB), il n'y a aucun problème de personne. D'ailleurs, tous les responsables du journal sont amis à KKB. Mais le président sortant de la Jpdci s'est installé dans la ligne de mire du Nouveau Réveil dès l'instant qu'il a décidé d'aller contre les décisions de M. Bédié qui incarne l'unité du Pdci-Rda. Peut-on rester les bras croisés quand le président sortant des jeunes du Pdci déclare "On dit que le Pdci s'est affaibli et comme remède on lui demande de s'aliéner. Jamais, le Pdci est un héritage. Ou on l'assume ou on ne peut pas l'assumer et on fout le camp" ? Passer sous silence de tels propos n'est-ce pas démissionner ? A qui KKB s'adresse ( ?) ou parle d'assumer ou de foutre le camp ? N'est-ce pas à celui qui a en main la gestion du Pdci ? Avant de demander à Bédié de tirer les leçons des échecs, de faire le bilan ou d'assumer, KKB devrait commencer par assumer ses propres déclarations. Qui sont écrites et qui sont encore-là. Heureusement qu'il a félicité "Le Nouveau Réveil" hier d'avoir traduit fidèlement ses propos antérieurs. Au demeurant, il n'y a pas que Kah Zion et "Le Nouveau Réveil" qui se sont aperçus que KKB était en train de filer du mauvais coton. Mais de hautes personnalités du parti comme le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani sont montés au créneau pour interpeller KKB, à l'instar de Ayéri Simone et de Abonouan Kouakou Louis. Toute chose qui indique que le problème avec KKB n'a vraiment pas une connotation personnelle. Et puis, franchement, pour quelle raison "Le Nouveau Réveil" en voudrait-il à KKB ? Il n'est ni un concurrent commercial ni un adversaire politique. On sert tous le Pdci et la Côte d'Ivoire, mais on ne joue pas sur les mêmes tableaux. Il faut arrêter de faire des amalgames et de tricher avec la conscience collective. Si votre langue a glissé et que vous avez commis des erreurs, repentez-vous sincèrement et le pardon de Bédié, le bon père de famille, vous sera accordé. Tout indiquait que le complot contre le Président Bédié était savamment monté dans un obscure laboratoire et que l'exécutant qu'est KKB n'a sans doute pas mesurer la réaction en face. Cette réaction qui n'est pas du seul Nouveau Réveil, mais de tout le PDCI-RDA a mis à nu le plan funeste pour mieux lui faire échec. Que KKB s'en prenne aussi vertement au Nouveau Réveil est le signe patent que le complot dont il n'était que le bras d'exécution a bel et bien échoué. Toute honte bue, Kkb soutient désormais qu'il n'a plus rien contre Bédié, qu'il est le défenseur de Bédié. Y a-t-il meilleure expression de l'échec ? Au fait, qu'est-il en in de compte allé faire au Benin, au moment où tous ceux qui se reconnaissent dans le Président du Pdci-Rda lui présentaient les v?ux du nouvel an ?
AKWABA SAINT-CLAIR


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur