Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 12 janvier 2012 par Nord-Sud

C'est ce matin que le Palais présidentiel, au Plateau, abrite la cérémonie annuelle des v?ux du nouvel an. A quelques heures de l'évènement, le chef de l'Etat a sacrifié à la tradition, lors du conseil des ministres, hier. Alassane Ouattara rencontrait ses ministres pour la 1ère fois, cette année, dans le cadre professionnel, après dix jours de vacances. A l'occasion, il leur a souhaité une année prospère.  Je souhaite sincèrement que 2012 soit une année très, très bonne pour les Ivoiriens , a-t-il prié, mettant ainsi fin à son propos liminaire. Aux membres du gouvernement, il avait d'emblée souhaité  une année de succès  dans la vie professionnelle et  une bonne santé . C'est un homme heureux du dénouement de la fin 2011 qui a commenté qu'elle a consolidé la paix dans notre pays. Il tient, selon lui, son observation d'une fin d'année 2011 heureuse.

En effet, le chef de l'Etat se félicite que l'opération ?'Ville lumière?', les feux d'artifices et le match de gala aient amusé les Ivoiriens. Leurs admirations pour cette fin d'année révèlent qu'ils ont renoué avec la joie de vivre. Ces trois chantiers ayant été l'?uvre du travail acharné du gouvernement, le président a cru bon de le féliciter de vive voix, en commençant par le Premier ministre. Alassane Ouattara l'a surtout encouragé  pour le travail effectué .

Quant au chef du gouvernement, il a réitéré ses v?ux de bonheur et de plein succès au président et à ses propres collaborateurs. Il a notamment présenté les grands axes du programme de son équipe et souligné qu'elle ne ménagera aucun effort pour soutenir le développement. Finie la partie introductive de cette réunion, le conseil a abordé d'autres questions importantes. Au titre des mesures générales, le ministre d'Etat, garde des Sceaux, ministre de la justice, Jeannot Ahoussou, a fait une communication. Le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, a parlé de la création et du fonctionnement des tribunaux spécialisés de commerce.

Quant au ministre d'Etat, ministre de l'Emploi, des affaires sociales et de la solidarité, Gilbert Kafana Koné, il a exposé sur le régime de la sécurité sociale. Désormais, l'âge de départ à la retraite passe de 50 à 60 ans. Aussi le taux de cotisation à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) passe de 8% à 12%. A partir de 2016, ce taux passera à 14%.

B.I.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur