Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 18 novembre 2011 par Le Nouveau Réveil

Après la grave crise que la Côte d'Ivoire a connue en 2010, place est faite au développement avec le gouvernement, et c'est ce que le Premier ministre a réaffirmé, hier, en indiquant que "la Côte d'Ivoire fera plus de 8% de taux de croissance en 2012". Il l'a dit, à la cérémonie de la pose de la première pierre d'une usine marocaine de production industrielle de ciment, à Yopougon. Raison pour laquelle, a-t-il dit, il faut "combattre la corruption pour sécuriser l'environnement des affaires afin de permettre la création d'entreprises".
Pour Anas Sefrioui, président directeur général du groupe de cimenterie, sa structure va produire 500.000, voire un million de tonnes de ciment par an. Programmée pour être opérationnelle d'ici 19 à 20 mois, la cimenterie en question va créer une centaine d'emplois directs et plus de 1000 emplois indirects. Ce qui a fait dire à Mamadou Sanogo, ministre de la Construction, de l'urbanisme et de l'assainissement, qu'avec l'arrivée de cette entreprise concurrentielle, "le coût du ciment sera revu à la baisse, favorisant ainsi la réduction du coût du logement qui est un v?u cher au président de la République".
SYLVAIN TAKOUE


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur