Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 9 novembre 2011 par AIP

Bouaflé, 09 nov (AIP) ? La directrice de l'Institution de la formation et de l'éducation de la femme (IFEF) de Bouaflé, Bouazo Hortense, place l'année scolaire sous le signe de l'innovation dans la formation des apprenantes.
Lors d'une interview accordée mardi à l'AIP, Mme Bouazo a indiqué que les cours d'alphabétisation aux femmes se feront désormais dans la soirée, afin de permettre à celles-ci d'exercer des petits métiers pendant la journée.
"Nous ne pouvons pas demander aux femmes d'abandonner, dans la journée, leurs petits métiers, source de revenus, pour apprendre à lire à écrire", a-t-elle fait savoir.
Autre innovation préconisée demeure l'instauration de la couture adulte à côté de la confection traditionnelle des vêtements pour enfants qui ne trouve plus d'engouement chez les apprenantes.
Selon la directrice, les élèves recevront une formation théorique avant de s'adonner à la couture adulte grâce à l'expertise d'un spécialiste.
"C'est une façon pour nous de maintenir en place nos apprenantes qui préfèrent avoir une formation sur le tas dans des ateliers de la place", a-t-elle expliqué, profitant de l'occasion pour lancer un appel aux autorités locales, afin que celles-ci l'aident à trouver un site pour la construction d'un établissement approprié à la formation des jeunes filles.
Créée en 1976, l'IFEF de Bouaflé a pour objectif de donner à la femme des connaissances pratiques en vue de son insertion dans le tissu socioéconomique.
L'institution compte en son sein de nombreuses filières, notamment la couture, l'alphabétisation, la broderie et l'art culinaire et floral.
(AIP)


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur