Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 11 juillet 2007 par Notre Voie

A l'issue de l'Assemblée générale du samedi 7 juillet, le député Kouakou Krah a été élu secrétaire général de la nouvelle fédération FPI, de Nassian. 83 voix pour 6 contre sur 120 inscrits ; 5 bulletins nuls ; 26 abstentions. M. Kouakou Krah, député de Nassian, a remporté la victoire face à Kouamé Ouattara, à l'élection de la fédération, qui s'est déroulée le samedi 7 juillet dernier, à Nassian. Ainsi, il est le secrétaire général de la nouvelle fédération FPI du département de Nassian. L'assemblée générale élective qui s'est tenue au maquis Kaddam de la ville, a enregistré une forte présence des secrétaires de section. Sur les 37 sections déclarées, plus de 30 étaient présents. La salle de la manifestation était archi-comble. La délégation de la direction du Front populaire ivoirien était conduite par Clément Fiéni Kouakou, chef de cabinet adjoint de Mme Christine Konan, premier responsable du parti à l'Est. A ses côtés, Mme Martine Kouma Yao, déléguée chargée des questions électorales et Mme Blandine Assémian, déléguée chargée de l'évaluation et du règlement des conflits dans les fédérations de Bondoukou, Nassian et Bouna. Le staff du candidat Kouamé Ouattara a posé un préalable à la tenue de l'élection. Il a exigé la présence du Secrétariat national du FPI chargé de l'Organisation et des manifestations de masse (SNAOM), à l'Assemblée générale. Le candidat Kouamé Ouattara a soutenu que dans les textes du Front populaire ivoirien, le SNAOM est la seule structure qui est habilitée à organiser des élections. Aussi, trouve-t-il incongru que le secrétariat général adjoint chargé de la région de l'Est, se substitue au SNAOM, dans l'élection à la tête de la fédération de Nassian. La délégation de la direction du parti chargé de superviser le scrutin, a évacué ce préalable. Clément Fiéni a rétorqué que les structures locales ont la charge des élections locales. A cet effet, il a relevé que de tout temps, ce sont les secrétariats nationaux qui organisent les élections pour les renouvellements des structures. Et donc, maintenant que la direction du parti a désigné des secrétariats généraux adjoints dans les quatre grandes régions politiques de la Côte d'Ivoire, l'organisation des élections revient à ces structures. Fiéni Clément et ses collaborateurs ont brandi les ordres de mission signés de la première responsable politique du FPI à l'Est, les mandatant d'organiser l'Assemblée générale élective. Le chef de la délégation du cabinet de Mme Christine Konan a précisé que le SNAOM, contrairement à ce que certains croient, n'est nullement habilité à organiser les élections. Il est chargé de l'organisation des manifestations de masse, telles que la Fête de la liberté, les Conventions et les Congrès?, a-t-il affirmé. Dans les débats, des militants se sont exprimés en faveur de cette position : Si le SNAOM doit organiser les élections, alors que fera le Secrétariat national chargé des élections ??, s'est interrogé un militant.
Kouamé Ouattara a continué de protester contre la tenue de l'élection. Devant ses menaces de boycotter l'opération, les forces de l'ordre sont intervenues. Le commandant de la brigade de gendarmerie de Nassian a demandé au candidat Kouamé de se calmer pour que tout se passe dans le calme. Son appel n'a pas eu d'écho favorable. Finalement, il est sorti de la salle avec son staff. Les autres secrétaires de section et les membres de leurs bureaux, eux, sont restés pour continuer le vote.
Après la proclamation des résultats, Fiéni Clément a expliqué aux militants qu'il n'est contre personne. Ce que nous voulons, c'est l'avancée du Front populaire ivoirien à Nassian. Nous avons été envoyés par la direction du parti. Nous allons rendre compte, et la direction avisera?, a-t-il soutenu. L'élection était prévue pour le 9 juin dernier. Mais sur une requête de Kouamé Ouattara, elle a été repoussée d'un mois, en vue de permettre aux candidats de mieux se préparer. En dehors du préalable, le scrutin s'est déroulé normalement. Urne transparente, bulletin unique pour les deux candidats confectionné par la direction du parti, encre indélébile... Toutes les dispositions pour un scrutin transparent ont été respectées. Pour voter, les électeurs ont été tenus de présenter leurs cartes de militant. Avant l'Assemblée générale, la délégation conduite par Clément Fiéni a rendu une visite de courtoisie aux deux candidats dans leurs QG. Après la proclamation des résultats, les partisans de Kouakou Krah, nouveau fédéral de Nassian, n'ont pas boudé leur plaisir. Ils se sont rendus massivement dans le QG de leur candidat.


César Ebrokié Envoyé spécial à Nassian


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur