Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 19 octobre 2011 par Nord-Sud

Après l'annulation de certains con­cours par l'ordonnance n° 2011/007 du 14 avril 2011, c'est au tour de 40 établissements du supérieur privé de voir leurs portes fermées. Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Cissé Bacongo, a décidé de la fermeture de certains établissements supérieurs du privé formant au Brevet de technicien supérieur (Bts) et aux diplômes post-Bts par arrêté. Des filières de formations au Brevet de technicien supérieur (Bts) et des filières de formation aux diplômes post-Bts n'y échappent pas. L'information a été donnée, hier au Plateau, au cours d'un point-presse par Ibrahima Diakité, directeur de l'Enseignement supérieur privé. En effet, selon lui, les autorisations d'ouverture d'établissements et de filières ont été octroyées de façon illégale à des promoteurs entre le 04 décembre 2010 et le 11 février 2011. Ces établissements qui n'ouvriront pas leurs portes à la prochaine rentrée académique sont répartis sur toute l'étendue du territoire. Nous prenons à témoin l'opinion nationale et les parents d'élèves afin qu'ils n'aillent pas inscrire leurs enfants dans ces établissements qui ne sont pas reconnus par l'Etat et qui seront définitivement fermés, a indiqué le directeur de l'enseignement supérieur privé. Bien avant cette décision, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avait entrepris depuis 2010, un vaste mouvement d'assainissement des grandes écoles et universités privées. Entre autres le durcissement des conditions de création et d'ouverture d'établissements.

Adélaïde Konin


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur