Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 18 octobre 2011 par L'intelligent d'Abidjan

Les présélections du concours de chantres chrétiens, Chandelier d'or, édition 2011, a eu lieu le mardi 27 septembre à l'hôtel communal de Cocody. Cette initiative du groupe Emmanuel presse a mis en compétition des groupes issus des catégories : meilleur espoir, meilleure chorale, meilleur artiste et meilleur groupe musical. Pour le directeur du groupe initiateur de ce concept, Djiké Yves, cette compétition révèle l'art de nombre d'artistes et musiciens chrétiens. Occasion pour ce dernier de vanter les mérites de la 13ème édition du Chandelier d'or qui, selon lui, est une des rares initiatives chrétiennes qui ne bénéficie d'aucun sponsor et qui n'a que le soutien de l'Eternel. Cette 13ème édition placée sous l'égide du ministère de la Culture et de la Francophonie a pour thème : ?'la réconciliation des c?urs en Côte d'Ivoire''. Jean Emmanuel Kabran, représentant la marraine de ce concours, révérende Ebo Carole-Elie, a souligné que ce genre d'initiative est un cadre idoine et propice du prolongement de la voix de Dieu. Sous l'?il vigilant du jury, le concours s'est déroulé avec deux prestations par groupe d'une durée de trois minutes chacune dont l'une imposée porte sur la réconciliation. Les vainqueurs ont été désignés après de longues heures d'attente bercées par le groupe musical de la bonne nouvelle. Akpa Rolande de la Megad-prosperity a remporté le prix de la catégorie meilleur espoir, le groupe traditionnel la Sinaï de Mpouto repart avec le prix de la meilleure chorale. Tandis que le prix du meilleur groupe de la soirée a été attribué au groupe Béthel de la diaspora de Sikensi et le prix du meilleur artiste a été arraché par la voix des vainqueurs de l'église Cma. Tous ces vainqueurs issus des quatre catégories se rencontreront, le 25 octobre 2011, lors de la finale pour en sortir un seul gagnant. Un dîner-gala marquera la fin du Chandelier d'or 2011, le 27 décembre, au cours duquel les lots seront remis au grand vainqueur.
Larissa G


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur