Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 7 octobre 2011 par L'intelligent d'Abidjan

La DGI (Direction générale des Impôts) a organisé, le jeudi 6 octobre 2011, dans un hôtel au Plateau, un séminaire pour faire le point de son activité et se projeter dans le futur. Cette rencontre s'inscrit dans la continuité du séminaire bilan du 2ème trimestre 2011 et celui relatif à la mise en ?uvre de la réflexion sur les perspectives DGI 2011-2015. Il s'agit, selon Abinan Kouakou Pascal, directeur général des Impôts, d'analyser les résultats du 3ème trimestre et envisager les perspectives pour le 4ème trimestre 2011. Pour lui, il est aussi question d'échanger sur la conduite du changement dans l'administration fiscale. Poursuivant, le DG des Impôts a souligné que sa structure s'est inscrite dans une voie de réformes pour faire face aux exigences des populations. La DGI poursuit le processus de décentralisation et de modernisation de ses services pour mieux se rapprocher des contribuables et jouer plus efficacement son rôle de collecteur d'impôts. La nouvelle organisation de nos services illustre bien cette volonté de changement , a-t-il indiqué. Avant d'ajouter que le bilan à présenter montre que les résultats du 3ème trimestre sont satisfaisants. Sur un objectif de 176 milliards de FCFA, les services des Impôts ont réalisé 254,8 milliards de FCFA. Soit une plus-value de 78 milliards de FCFA. Toutefois, Abinan Kouakou Pascal n'a pas occulté la situation des cadres qui n'ont pas eu de promotion. Dans le cadre de ces réformes, nous nous sommes engagés au niveau du personnel à faire la promotion des cadres qui pour quelques-uns, ont plus de 25 ans et qui n'ont pas connu d'évolution dans leur carrière, a-t-il révélé. C'est pourquoi, dit-il : nous nous sommes attelés à corriger ces cas que nous avons jugé injustes afin de permettre à ces personnes de faire face à d'autres challenges, a-t-il confié. Avant d'exhorter les agents des impôts au travail dans la qualité.
Armand K


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur