Identifie Toi     Inscris Toi

vendredi 15 juillet 2011 par Le Democrate

La Première Dame de Côte d'Ivoire Dominique Ouattara a au cours d'une double cérémonie apporté son soutien aux victimes des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la ville d'Abidjan il y a de cela deux semaines. Mercredi dernier, elle leur a rendu visite, les mains très chargées. Composé de vivres et de non vivres de toutes sortes, le don en nature fait par Dominique Ouattara aux personnes sinistrées des différentes communes d'Abidjan est estimé à une valeur de 35 millions de F cfa. C'est par la mairie d'Abobo que la première Dame a commencé la visite aux sinistrés. Dans cette commune, il y a eu 365 familles sinistrées et 6 enfants décédés suite aux inondations. Au cours de cette cérémonie, Dominique Ouattara a d'abord rendu un vibrant hommage à ses s?urs tombées pour la cause de la liberté dans cette commune martyre. S'adressant aux victimes des inondations, elle a fait remarquer qu'aucune épreuve n'est cher et qu'aucun malheur n'est plus cruel que le deuil d'un enfant. Votre peine, je la ressens, je la partage et je pleure avec vous, vos bien aimés disparus , a-t-elle signifié aux familles des victimes. Elle n'a pas manqué de traduire les condoléances les plus attristées de son époux. lorsque j'ai appris que les pluies diluviennes avaient encore endeuillées de braves familles, j'ai tenu à m'adresser à vous en tant que mère, en tant que s?ur, pour vous demander de préserver la vie de vos enfants, vos vies, ainsi que vos biens , a indiqué Mme Ouattara qui a demandé aux populations de suivre les consignes de sécurité des autorités et de quitter les sites dangereux pour mettre leurs familles à l'abri. Mais avant, le ministre des mines, de l'énergie et du pétrole, Adama Toungara par ailleurs maire d'Abobo a traduit sa reconnaissance à la donatrice. Quant à Défilté Dah, porte parole des victimes, il a signifié que ce geste de la première dame vient apporter un baume dans leur c?ur. Le Ministre de la Construction, de l'Assainissement et de l'Urbanisme, Mamadou Sanogo a profité de cette occasion pour rassurer les populations sur les dispositions que prendra le gouvernement pour prévenir les catastrophes. Aussi, a-t-il affirmé que l'Etat prendra l'engagement de faire disparaître tous les quartiers précaires ou les quartiers à risque. Après Abobo, cap a été mis sur Attécoubé où une foule immense attendait Dominique Ouattara. De la mairie d'Abobo jusqu'à l'échangeur d'Adjamé (pont ferraille), les deux trottoirs de la chaussée étaient noirs de monde. Avec des cris de joie, certains voulaient voir le cortège de la première dame, pendant que d'autres cherchaient à la découvrir. Ensuite, le cortège s'immobilise à la place de la mairie d'Attécoubé où la Première dame devrait encore faire parler son c?ur. Ainsi, aux populations de ladite commune, d'Adjamé, de Cocody et de Yopougon, elle a dit être très touchée du deuil qui a frappé leurs familles. La douleur que je ressens ne laisse pas beaucoup de place à la parole. Mais j'ai tenu à être à vos côtés, pour partager votre chagrin et vous apporter un peu de réconfort maternel , a-t-elle indiqué. Elle leur a par ailleurs prodigué les mêmes conseils que ceux donnés à leurs frères et s?urs d'Abobo. Quand à Danho Paulin, maire de la commune d'Attécoubé, il a levé un coin de voile sur le lourd tribut qu'a payé sa commune au cours de la crise, avant de dire que la présence de la Première dame est un soulagement pour la population. Votre présence n'est pas une formalité administrative. C'est un cri de c?ur que vous portez à l'égard de la population , a-t-il déclaré. Notons qu'en plus de ces dons en nature, Mme Dominique Ouattara a offert une enveloppe de 3,5 millions de F cfa aux parents des victimes. Etaient présent à cette double cérémonie, quelques membres du gouvernement, le préfet de la région des Lagune et certains officiers supérieurs des Frci.



Inscrivez vous pour postez un commentaire sur