Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 10 mars 2011 par Nord-Sud

Fini le coupé-décalé en Andalousie. N'Dri Koffi Romaric, Zokora Didier et Koné Arouna devront se trouver un autre club en juin. Le FC Séville qui les emploie souhaite se séparer d'eux pour insuffisance de rendement. Une lessive qui ne dit pas son nom.


Il ne fait pas bon d'être Ivoirien au FC Séville en ce moment. Le club andalou aurait décidé de se séparer de ses trois (3) Ivoiriens : N'Dri Koffi Romaric Christian, Zokora Didier et Koné Arouna. Et cela au terme de la présente saison. Actuellement mal en point en Liga et éliminé sans gloire de la Ligue Europa, la formation espagnole rame et se projette déjà vers l'avenir. Mais si les dirigeants expliquent ce vaste remue-ménage par leur volonté de rajeunir l'équipe, il existe cependant d'autres raisons.

N'Dri Koffi Romaric Christian:
Si ce garçon aujourd'hui âgé de 28 ans est toujours dans les rangs du FC Séville, c'est simplement parce que Saragosse où il devait être prêté, il y a quelques mois, n'a pas les moyens de le payer. Preuve que les Sévillans ne comptent plus sur lui depuis belle lurette. Le plus ancien de la bande paie son dilettantisme mais aussi et surtout son manque de régularité au Stade Ramon Sanchez Pizjuan. Marseille et Hambourg seraient intéressés par son profil.

Zokora Didier :
Titulaire indiscutable à son arrivée la saison dernière, Didier Zokora dit Maestro (30 ans) n'est plus indispensable au FC Séville. Le milieu défensif ivoirien a vu ses performances tomber sous le seuil de la moyenne. De ce fait, il a perdu sa place de titulaire. Maestro n'a été titularisé qu'à quatorze reprises (en 27 matches) cette saison en championnat et n'a encore inscrit le moindre but avec le FC Séville. Le joueur serait perturbé par des problèmes familiaux.

Koné Arouna :
L'attaquant aux cheveux peroxydés, remis de sa grave blessure au genou n'a toujours pas disputé la moindre rencontre cette saison. Au club depuis juillet 2007, Koné Arouna (27 ans) ne compte que 3 petits buts. Indigne pour un attaquant ! Le départ de l'ancien buteur du RIO d'Anyama était prévisible vu qu'il est constamment barré par Luis Fabiano, Frédéric Kanouté ou encore Alvaro Negredo.

Guy-Florentin Yaméogo


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur