Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 10 mars 2011 par L'expression

Plus rien ne va pour les entreprises de la plate-forme portuaire. Depuis que le Vieux continent a pris une mesure interdisant les navires immatriculés en Europe d'accéder aux deux ports de la Côte d'Ivoire, les navires ne mouillent plus aux larges des côtes ivoiriennes, entrainant la fermeture de certaines entreprises, le licenciement ou la mise au chômage technique des employés. C'est le cas des travailleurs de Sivom-CI (Société ivoirienne d'opérations maritimes) devenue Movis Côte d'Ivoire depuis le 1er janvier. Sur près de 275 employés, 150 ont été mis au chômage technique pour deux mois. C'est que la direction générale, qui a vu ses activités baisser du fait de l'absence de navire sur les quais du Port autonome d'Abidjan, n'a pas eu d'autres choix que de réduire momentanément les effectifs. C'est vendredi dernier que la décision a été prise par les patrons de cette entreprise, a confié un employé sous le sceau de l'anonymat. La Sivom-CI, spécialisée dans la manutention et l'entreposage, a changé de dénomination sociale et est devenue Movis-CI à l'issue de l'assemblée générale extraordinaire tenue le 3 janvier 2011.

N. Ba


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur