Identifie Toi     Inscris Toi

mardi 1 mars 2011 par AIP

Abidjan -Les journaux proches du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ont mis à exécution, mardi, leur décision de suspendre leurs parutions jusqu'à nouvel ordre.

Suite à des "menaces physiques" sur leurs journalistes et des différentes "sanctions" à eux infligées par le Conseil national de la presse (CNP), les quotidiens "Le Nouveau Réveil", "Le Patriote", "L'Expression", "Nord-Sud Quotidien", "Le Jour Plus", "Le Repère", "L'Intelligent d'Abidjan", "Le Mandat" et "Le Démocrate", tous proches de la coalition politique soutenant Alassane Ouattara, rival politique du président Laurent Gbagbo, ont décidé de ne plus paraître, a expliqué mardi au téléphone le directeur de publication de "Le Patriote", Charles Sanga.

Vendredi, le collège du CNP réuni en session ordinaire, a suspendu, "pour six parutions", le quotidien "Le Nouveau Réveil" et infligé des amendes pécuniaires d'un à deux millions de FCFA aux journaux "Le Patriote" et "Le Jour Plus", "pour publication d'images particulièrement atroces, insoutenables, choquantes et faisant l'apologie de la violence", rappelle-t-on.

Déjà, le 23 février, les sociétés Le Néré et Le Réveil, éditrices respectivement des quotidiens "Le Nouveau Réveil" et "Le Jour Plus" écopaient d'une amende d'un million de FCFA chacune pour la publication d'une contribution extérieure "faisant l'apologie de la guerre", selon communiqué du CNP relatif aux sanctions de second degré infligées à ces journaux.

(AIP)

kp


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur