Identifie Toi     Inscris Toi

lundi 25 juin 2007 par Fraternité Matin

Les cadres de la sous-préfecture de M'Batto, dans le département de Bongouanou, regroupés au sein de l'Union des mutuelles et associations de développement économique et social et, déterminés à sortir leur localité de l'ornière, ont initié, depuis cinq ans, des projets de culture de maïset de tomate à haut rendement avec l'appui financier du PNUD, de la coopération allemande GTZ et du FDFP. A la tête d'une délégation, le président du Conseil d'administration de ladite Union, Koua Assémien Paul, a sillonné les 12 villages bénéficiaires des projets. D'Assahara, le PCA et son équipe sont allés à Diékadiokro en passant par N'Drikro, Kouakro, Agnia, Agoua, N'Gramassaboet Assié Akpessé issus des tribus Allangoua, Amantien et Sahoua. But visé : faire, selon le PCA, " le diagnostic des activités initiées depuis 2003 ". A la faveur de cette tournée, Koua Assémien Paul et les membres de son bureau se sont rendus compte que la production des maraîchers et vivriers est une activité lucrative qui permet aux paysans de se soigner, de scolariser les enfants et de vivre décemment. Les chiffres qui nous ont été communiqués par le responsable de projet au niveau de l'UMADESM, N'Guettia N'Dri, confirment ses dires. En effet, selon lui, pour 228.461 kg de maïs récoltés cette année, 110 bénéficiaires ont empoché plus de 11 millions. Ils ont vendu 826 sacs d'aubergine à 980.000 francs CFA. Cependant, relativement à la production, le PCA a relevé que ces cultures maraîchères et vivrières nécessitent dans certains villages, des points d'eau. Dans d'autres, les parents doivent mettre à la disposition des bénéficiaires de projets, (il y en a qui ont désisté) des terres cultivables. La collecte, le ramassage et la commercialisation des produits constituent les véritables problèmes que rencontrent les bénéficiaires. Au terme de la tournée, le président Koua Assémien Paul a dit que l'UMADESM est déterminée à poursuivre son action qu'il a qualifiée de noble parce qu'il s'agit de développement. Ainsi, répondant à une requête de Moro Enan, président de la coopérative "YEKINDE" l'Union lui a octroyé un prêt, sous forme de matériel : une mobylette et trois vélos. Le sous-préfet de M'Batto, Doh Dibahi Marcellin, s'est félicité de la tournée entreprise par l'UMADESM. Il a invité les bénéficiaires à redoubler d'efforts.

Emmanuel Kouassi
envoyé spécial


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur