Identifie Toi     Inscris Toi

samedi 5 février 2011 par Nord-Sud

Dans cet entretien qu'il nous a accordé, Kouadio Yao Séraphin, président des jeunes de l'Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d'Ivoire (JUdpci), confirme que les houphouétistes organiseront bel et bien un rassemblement, aujourd'hui, à la place de la République.

Allez-vous tenir votre meeting demain, à la place de la République, comme certaines rumeurs le soutiennent ?
Effectivement, demain, la jeunesse du Rhdp et tous les jeunes Ivoiriens épris de paix et de démocratie seront à la place de la République pour soutenir l'arrivée du panel mais aussi, faire en sorte que le verdict des urnes soit respecté, car depuis que nous essayons d'arriver à cette place pour mettre fin à la manipulation du camp Gbagbo et à leur mauvaise foi, nous sommes empêchés. Tous les jeunes de Côte d'Ivoire, tous ceux qui ont donné leur voix au président Alassane Ouattara, tous les militants hommes et femmes, le jour de notre jour est arrivé. C'est le jour de se lever pour dire non à la dictature, non au fascisme et pour dire oui à la vérité, pour faire de la Côte d'Ivoire un pays véritablement démocratique, respecté par les autres pays du monde.

Pourquoi n'avoir pas choisi un autre endroit sachant que Blé Goudé a appelé à manifester en ce lieu ?
Chaque fois que nous avons essayé d'organiser des meetings ou des marches, cela a été écourté par des forces de défense et de sécurité. Les Fds vont même dans les cours pour extraire des jeunes, de telle sorte que nos militants ne peuvent pas sortir. Aujourd'hui, nous avons l'avantage du fait que tout le monde peut sortir. Les militants du Rhdp prendront les mêmes véhicules que les militants de Lmp pour se retrouver au lieu de rassemblement. Nous procéderons ainsi pour éviter que les Fds zélées appuyées par les mercenaires ne s'en prennent à eux.

Ne redoutez-vous pas un affrontement ?
Non ! Nous ne craignons pas d'affrontements parce que nous créerons les conditions pour les éviter. Notre seule préoccupation, c'est de nous faire entendre.

Reclus au Golf hôtel, comment parviendrez-vous à mobiliser et à guider vos militants ?
Puisque ceux qui sont choyés par les forces de défense et de sécurité seront de la partie, nous pensons que celles-ci seront plus enclines à encadrer les différents rassemblements. Autrement dit, comment feraient-elles pour distinguer les militants du Rhdp de ceux de Lmp. Nous sommes tous des Ivoiriens et ce sont des Ivoiriens qui ont décidé de manifester.

Après ce qu'a vécu KKB, jeudi, qu'est-ce qui vous garantit que vous réussirez à franchir les cordons sécuritaires déployés autour du Golf ?
Vous verrez, nous les franchirons.

Propos recueillis par Marc Dossa
Coll. Sanou A.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur