Identifie Toi     Inscris Toi

jeudi 30 décembre 2010 par AFP

Plusieurs chaînes de télévision d'informations étrangères, dont la diffusion avait été interdite en Côte d'Ivoire début décembre au commencement de la crise post-électorale, sont de nouveau
accessibles, a constaté l'AFP jeudi.
Dans un communiqué publié dans la presse ivoirienne, la Direction générale de Canal+ Côte d'Ivoire, qui diffuse ces chaînes via son bouquet Canalsat Horizons, se félicite que les chaînes I-Télé, Euronews, LCI, notamment, ainsi que les radios BBC ou RFI soient à nouveau accessibles pour les Ivoiriens.
La diffusion de la chaîne France 24 n'avait cependant toujours pas repris, a-t-on constaté.
"On a desserré un peu" la contrainte au cours des derniers jours, a déclaré à l'AFP un membre du Conseil national de la communication audiovisuelle (CNCA), l'instance ivoirienne de régulation.
"Il faut bien que les Ivoiriens sachent ce qu'on dit sur eux pour qu'ils puissent se défendre", a-t-il expliqué, soulignant toutefois que pour l'heure "il n'est pas question" que France 24 bénéficie de cette mesure.
Le CNCA avait interdit le 2 décembre la diffusion de ces chaînes peu après l'annonce des résultats provisoires de la présidentielle du 28 novembre par la commission électorale, qui donnaient Alassane Ouattara vainqueur face au président sortant Laurent Gbagbo.
L'annonce de ces résultats avait été rapidement relayée par les télévisions étrangères visibles dans le pays, suscitant la colère du camp Gbagbo contre les médias internationaux, notamment France 24. Le Conseil constitutionnel avait ensuite invalidé ces résultats et proclamé élu Laurent Gbagbo.


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur