Identifie Toi     Inscris Toi

mercredi 13 juin 2007 par Notre Voie

Le président burkinabè, venu prendre part à la première réunion du Cadre permanent de concertation (CPC), a reçu, hier, un accueil chaleureux à Yamoussoukro. La première réunion du Cadre permanent de concertation (CPC) mis en place conformément à l'accord politique de Ouagadougou s'est réuni, hier, à l'Hôtel Président de Yamoussoukro sous la présidence du président Burkinabè Blaise Compaoré, facilitateur du dialogue direct inter ivoirien. Autour de lui, le président Laurent Gbagbo ; le Premier ministre Guillaume Soro ; le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié ; le président du RDR, Alassane Dramane Ouattara, tous membres statutaires du CPC. La rencontre a débuté aux environs de midi et demie dans l'une des salles de l'Hôtel Président après un tête-à-tête entre le président Gbagbo et son homologue burkinabè. Arrivé à 11h40, le président du Faso a trouvé à l'aéroport international de Yamoussoukro, un accueil des plus enthousiastes. Le président Gbagbo était bien sûr là pour accueillir son ami et frère. Mais, autour de lui, il y avait son Premier ministre Guillaume Soro, de nombreux ministres de son gouvernement et les présidents des institutions républicaines ou leurs représentants. Il y avait aussi Alassasane Dramane Ouattara et Henri Konan Bédié. Charles Blé Goudé, président de l'Alliance des jeunes patriotes et certains membres de son bureau ont aussi voulu marquer, par leur présence à l'aéroport, leur engagement ferme dans le processus de paix initié par l'accord politique de Ouagadougou. Sans oublier les chefs traditionnels fortement mobilisés pour l'événement. Les groupes de danse ivoiriens et burkinabè rivalisaient d'ardeur. Sur le parcours du cortège, du quartier Morofè jusqu'à l'Hôtel Président, les populations de Yamoussoukro sont, également, sorties nombreuses pour acclamer l'illustre visiteur. Mes premiers sentiments, c'est l'émotion, en foulant le sol emblématique de Yamoussoukro où repose un monument de la sagesse africaine, le président Félix Houphouet-Boigny, l'inspirateur de toutes les actions que nous menons aujourd'hui au service de l'Afrique?, a déclaré, d'emblée, le président burkinabè. Il a ajouté qu'il a le plaisir de retrouver le président Gbagbo dans un environnement très apaisé pour la sortie de crise et pour échanger sur la consolidation de la coopération entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire?.
Il a indiqué que l'occasion était bonne pour aborder avec son homologue ivoirien les données du processus de sortie de crise en Côte d'Ivoire?.
Blaise Compaoré n'a pas oublié que le centre d'intérêt de sa visite était de retrouver le Premier ministre Guillaume Soro, Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié pour faire une évaluation, suivre les difficultés et les avancées du processus engagé?.

Le facilitateur a conclu en disant qu'il donnera son appréciation sur la conduite du processus et fera des propositions pour consolider ce qui a déjà été réalisé?.

Augustin Kouyo
Envoyé spécial à Yamoussoukro


Inscrivez vous pour postez un commentaire sur